Oser le changement

Tweet

Chaque personne qui entreprend une réorientation professionnelle, chaque Mompreneur ou personne qui se met à son compte, a osé le changement : elle rayonne et inspire de par son audace d?entreprendre de nouveaux projets porteurs de sens pour elle!

Comment oser le changement, par où commencer ?

 

« Soit le changement que tu souhaites voir dans le monde. » dit Gandhi

Gandhi le dit bien : Soit le changement ! Donc on commence par soi ! On n?attend plus que le boss, le mari, les enfants, les voisins, les beaux-parents, la s?ur, la meilleure amie soient plus compréhensifs, moins râleurs, plus affectueux, plus respectueux, plus communicatifs ! Non, on change sa propre façon d?être, de parler, on se fait respecter, on se fait écouter, on se fait aimer, on ose s?exprimer, on ose s?affirmer, on oser dire ce que l?on souhaite être, on ose être heureux et vivre la vie dont on rêve et pas la vie que l?on nous a imposée consciemment ou inconsciemment. (via les croyances limitatives)

Nous pouvons ETRE le changement  :

  • Si l?on souhaite une société moins individualiste, soyons plus sociables, souriants, serviables, le c?ur sur la main.
  • Si l?on souhaite être écouté et respecté dans nos relations, écoutons et respectons les autres (y compris les enfants) et exprimons nos besoins.
  • Si l?on souhaite un environnement plus sain, prenons plus souvent la bicyclette et soyons « consom?acteurs » .
  • Si l?on souhaite une vie professionnelle épanouissante, passionnante, contributive, osons trouver (à n?importe quel âge) l?audace et le courage de nous mettre en route vers la vie professionnelle de nos rêves.

Il m?a fallu plusieurs mois avant de commencer à le mettre en pratique et je remarque que je peux être actrice en conscience de ma vie et non pas victime de ce qui m?arrive dans tous les domaines tant personnels et professionnels.

Chaque changement et chaque geste compte

 

Je découvre chaque jour la puissance de cette phrase et à quel point si chacun y croyait et apportait sa petite pierre à l?édifice à son niveau,  dans son foyer, son couple, sa famille, son quartier, sa ville, nous pourrions changer le monde beaucoup plus vite que ce que nous le pensons.

Cette phrase responsabilise chaque être humain et est un souffle d?espoir pour l?humanité.

Il y a tant de choses à faire pour un monde meilleur, on ne sait pas par où commencer et parfois cela nous paralyse, on ne fait rien ou pas grand-chose, et aussi souvent parce que nous sommes pris par notre quotidien et notre rythme de vie effréné qui ne nous laisse pas le temps de penser à ce que nous souhaitons vraiment comme monde meilleur.

Si on fait passer le message, je me dis qu?au fond, les êtres humains fondamentalement veulent tous la même chose : être heureux, vivre en paix, vivre dans un environnement sain, alors si chacun apportait la pierre à l?édifice d?un monde meilleur, ensemble on y arriverait !

Les blocages

 

Ce qui bloque ?

Nos croyances limitatives ! Ces fameuses croyances (voir mon article) comme par exemple la croyance qu?on ne peut pas changer les choses: « C?est comme ça les gens sont égoïstes, on ne peut rien faire contre le changement climatique, c?est la faute aux politiciens, il faut prendre son mal en patience, mon mari réagit toujours comme ça avec moi, mon boss me prend de haut et je n?ai pas le choix de continuer à bosser pour lui» etc.

On remet la faute sur les autres ! Et oui, c?est souvent plus facile que de se bouger ou de se remettre en question soi-même.

Or, une fois que l?on comprend qu?en fait les autres ne sont pas responsables de tout ce que nous vivons, que c?est parfois, et souvent, nous qui induisons leur comportement, que c?est à nous de faire des changements et non d?attendre que eux changent, alors on a fait un grand pas dans le développement personnel et un immense champ des possibles s?offre à nous car nous devenons acteurs de notre vie et non plus observateurs passifs !

Pour ma part, je me suis mis à penser que certains rêves comme vivre de mes passions tout en apportant ma contribution et en donnant un sens à mon travail étaient possibles.

Je crois désormais que si nous devons, pour la plupart, travailler pour vivre tant qu?à faire autant « travailler avec passion, offrir ses talents aux autres puisqu?en général nos passions sont en lien avec nos talents ! »

Je comprends mieux qu?en me changeant moi-même, mon attitude, ma façon de parler, ma façon de m?affirmer, d?oser être différente en prenant des nouvelles habitudes dans ma vie, bref en faisant du développement personnel, ma vie a pris une nouvelle tournure pleine de sens et tout mon entourage en ressent les effets bénéfiques et eux souhaitent à leur tour changer des choses dans leur vie : l?effet boule de neige a commencé. La peur du changement a été remplacée par le goût du défi.

Et si on commençait vraiment aujourd?hui et pas demain à oser faire des changements en laissant nos peurs de côté et en suivant plutôt notre intuition et nos envies du c?ur?

Si vous souhaitez en savoir plus et mettre en pratique, suivez mon blog où je vous accompagne avec des exercices et des astuces régulièrement.